lundi 24 juin 2013

Rencontres professionnelles des assistantes maternelles, le samedi 25janvier 2014, à Paris

La formation 
des assistant(e)s maternel(le)s

Retrouvez ce mois-ci, l’interview de Boris Cyrulnik, neurologue, psychiatre, éthologue et psychanalyste, qui évoque la formation de l’assistante maternelle.
Boris Cyrulnik animera les Rencontres professionnelles des assistantes maternelles, le samedi 25 janvier 2014, à Paris, sur le thème « Le rôle des assistantes maternelles dans les débuts des petits ». Inscrivez-vous dès maintenant en téléchargeant le bulletin d'inscription.




Retrouvez ce mois-ci, l’interview de Boris Cyrulnik, neurologue, psychiatre, éthologue et psychanalyste, qui évoque la formation de l’assistante maternelle.
Dans Assistantes Maternelles Magazine, nº 102, juin 2013, p. 10-12.

mercredi 12 juin 2013

PARENTS - ASSISTANTES MATERNELLES VOUS RENCONTRER SUR CE BLOG

vous êtes parents ,vous cherchez une assistantes maternelles?

Rendez-vous dans la rubrique FORUM LISTE DES ASSMATS, dans la colonne de droite

1) choisissez votre secteur


2) une liste d'assistantes maternelles mise a jour est disponible

3)Vous avez des questions,  vous cherchez des précisions sur l'emploi d'une assistante maternelle, utilisez "l'espace parents" , vous pouvez aussi y DÉPOSER VOTRE ANNONCE.

Vous êtes assistante maternelles?

-Enregistrez-vous sur le forum Nabble , apres confirmation par mail vous pouvez Déposer votre annonce, dans la rubrique qui correspond a votre secteur.
-Consultez les annonces postées par les parents.

#annonceGardeDenfant; #modeDeGardeMontreuil; #MontreuilPetiteEnfance

lundi 10 juin 2013

Samedi 22 juin vente de loisirs créatif

Rencontre avec "La trousse à Lulu" matériel éducatif, ludique et créatif en vente privée

Pour celles qui fréquentent le Relais de la boissiere , vous avez certainement manipulé avec les enfants le sable magique, testé les gommettes ou utiliser de la colle de mais pour les tout-petits...

Nous vous proposons un moment d'échange et de convivialité autour de " La trousse à Lulu" présentant du matériel éducatif, original et ludique de qualité pour des enfants à partir de 18 mois , Ces produits sont ceux proposés et utilisés dans les crèches et les écoles maternelles.

Samedi 22 mai à 10h
4 bis rue d'estienne d'orves
93100 montreuil

inscrivez-vous auprès de Daphné au 06.81.63.51.35

Une partie du produit de la vente sera reversée à l'association sous forme de matériel, alors faites-vous plaisir !!!

vendredi 7 juin 2013

Repérer et éviter " les douces violences "


Ce dossier s'adresse à toutes personnes, que ce soit les professionnels de la petite enfance, les parents ou tout simplement des personnes curieuses d'en savoir un peu plus sur le sujet.
il est consultable sur internet a l'adresse suivante: douce violence.free.fr

Que sont les douces violences ?
- Ce sont des instants éphémères où le professionnel n’est plus dans la « relation à l’enfant ».
- Ce sont de brefs instants où l’adulte se laisse « emporter » par un jugement, un a priori, une étiquette, un geste brusque.
- Ces gestes, ces paroles, ces regards, peuvent faire obstacles au développement de l’enfant.
 D’où une question : « est ce que je suis en train de faire favorise ou pas le développement de l’enfant »

L'analyse des différents temps de la journée (À partir du recueil de données de C. SCHUHL)

- l’accueil, 
- le jeu, 
- le repas, 
- Le soin
- le sommeil 
- Au fil de la journée

 Repérer les douces violences L’accueil (du matin et du soir)

- Parler de l’enfant à la troisième personne, alors que l’enfant est au milieu de la transmission.
-Faire des transmissions essentiellement négatives.
-Critiquer ouvertement un parent qui vient de partir, devant son enfant (commentaire sur la ponctualité, les tenues vestimentaires, les habitudes parentales).
-Retirer systématiquement le doudou dès que l’enfant arrive.
-Déshabiller systématiquement l’enfant, dès son arrivée (petit sous vêtement, pieds nus quelles que soient la saison et l’heure de son arrivée).
-Rompre des retrouvailles entre l’enfant et l’adulte qui vient chercher l’enfant.

Le jeu

-Forcer l’enfant à faire une activité. 
-Presser l’enfant. 
-Commenter négativement les acquisitions de l’enfant.
-Comparer les enfants entre eux. 
- Ne pas laisser un enfant emporter un dessin (parce que ce dessin doit impérativement être dans le « dossier » de l’enfant).
-Culpabiliser l’enfant parce qu’il refuse une activité. 
-Retirer systématiquement le doudou durant toute l’activité.

 Le repas

-Forcer l’enfant à manger. 
-Supprimer le dessert si l’enfant ne termine pas ce qu’il a dans son assiette.
-Faire du chantage. 
-Mettre l’enfant au lit s’il ne veut pas manger.
-Mettre la serviette sous l’assiette de l’enfant, le rapprocher de la table, et lui tenir la main, 
l’empêchant ainsi de bouger. 
-Empêcher l’enfant de dormir parce que c’est l’heure du repas.
-Empêcher l’enfant de manger tout seul parce qu’il va se salir. 
-Critiquer la nourriture devant l’enfant que l’on forcera à terminer. 
-Mélanger tous les aliments dans l’assiette. 
-Laver le visage de l’enfant avec un gant d’eau froide, sans le prévenir, par derrière. 
-Racler systématiquement la bouche de l’enfant avec la petite cuillère.

Autour du soin

-Parler entre adultes durant un change dans l’ignorance de l’enfant,
-Faire des commentaires sur l’hygiène de l’enfant, sur son anatomie, sur ses petits 
maux. 
-Ne pas parler à l’enfant durant un soin. 
-Prendre un enfant pour le changer sans le prévenir. 
-Dire à un enfant qu’il est sale, qu’il pue. 
-Empêcher l’enfant d’aller aux toilettes. 
-Laisser longtemps l’enfant sur le pot, jusqu’à ce qu’il y ait quelque chose dedans

Le sommeil

-Forcer un enfant à dormir.
-Ne pas coucher l’enfant lorsqu’il a sommeil. 
-Réveiller rapidement un enfant qui dort –sans explicitation-
-Discuter à haute voix alors que les enfants essaient de 
s’endormir –ou dorment-. 
-Laisser les enfants dans leur lit lorsqu’ils sont bien réveillés 
pour attendre que tous les autres enfants soient réveillés.

Au fil de la journée

-Appeler les enfants uniquement par des surnoms ne 
respectant pas leur véritable identité. 
-Juger par la dévalorisation.
-Parler à l’enfant à la troisième personne (« Sébastien 
n’est pas gentil, il a encore tout renversé ! »)
.
BIBLIOGRAPHIE
 Aries, P. 1975. Essais sur l’histoire de la mort en occident :
du moyen-âge jusqu’à nos jours, Le Seuil, Paris, Dalloz, D. 2003. Où commence la violence ? Pour une prévention chez le tout-petit, Albin Michel, Paris.
 Giampino, S, 2002. Extrait de « la crèche comme symptôme », Dossier : modes de garde, modes d’accueil : quelles évolutions ?, Informations sociales, Paris.
 Miller, A. 1983. C’est pour ton bien, racine de la violence dans l’éducation de l’enfant, Aubier.  Korczak, J. 1978. Comment aimer un enfant, le droit de
l’enfant au respect, Paris, Robert Laffont.  Schuhl, C. 2005. vivre en crèche : remédier aux douces violences, Chroniques sociales , Lyon
 Schuhl, C. et Dugas, D. 2009. Repérer et éviter les douces violences dans l'anodin du quotidien, Chronique Sociale ,

jeudi 6 juin 2013

Brocante du 2 juin 2013 ...une magnifique journée !!





L'organisation de cette première brocante dédiée à la PUERICULTURE  nous a permis de récolter des fonds grâce à la généreuse participation des assistantes maternelles qui ont confectionnés des gâteaux  et des cakes et à la participation des exposants. Nous tenons aussi à remercier l'OPHM MONTREUILLOIS  qui nous a permis d'utiliser  le terrain de la RESIDENCE Jean Jaurès.
Merci a vous tous et toutes ... à l'année prochaine, pour une deuxième édition !!!